Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 00:37

 

 

collon-michel-israel-agresseur.jpg 

 

Voir plus loin que le bout de notre nez ?

 

Les médias n’y tiennent pas, on se poserait trop de questions, y compris sur les médiamensonges.
Mais si on veut comprendre un conflit comme l’Ukraine, nous devons
absolument le mettre en perspective, le voir sur la longue durée.

 

Les médias nous disent que l’Europe et les Etats-Unis réagissent à des
manifestations, mais en réalité,

l’Ukraine est une cible depuis plus de vingt ans.

 

Michel Collon nous éclaire sur les stratégies dont on ne parle pas :


 

 

.
.
Sur ce site,

.

.

Qui sont les nazis

au sein du gouvernement ukrainien ?


 

Le gouvernement ukrainien, issu du coup d'État, a été reconnu par les puissances occidentales. Il comprend plusieurs membres d'organisations explicitement nazies, dont trois leaders qui se sont illustrés en réalisant de fausses images d'agression et de torture pour convaincre l'opinion publique occidentale de la cruauté du président démocratiquement élu, Viktor Ianoukovytch. Le secrétaire adjoint du Conseil de sécurité nationale revendique ses relations avec Al-Qaïda.


Le coup d'État, organisé par la CIA, à Kiev a porté au pouvoir un gouvernement représentant des oligarques et de groupes extrémistes. Parmi ses membres, on relève la présence de plusieurs leaders nazis. C'est la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale que des politiciens se référant directement au IIIe Reich arrivent au pouvoir en Europe. 

Deux de ses membres revendiquent des relations avec l'Émirat islamique du Caucase du Nord, une organisation liée à Al-Qaïda, selon les Nations Unies. Et l'un d'entre eux est parti combattre la Russie dans ce cadre. 

Trois de ses membres ont participé à des opérations d'intoxication en jouant aux victimes du régime démocratique de Viktor Ianoukovytch. 

1-4248-15c90.jpg

Andriy Parubiy (Андрій Парубій) 

 Secrétaire du Conseil national de Sécurité et de Défense (organe qui chapeaute le ministère de la Défense et les Forces armées). 
Co-fondateur du Parti national-socialiste d'Ukraine (avec Oleh Tyahnybok). 

1_4249_50ff6.jpg

Dmytro Yarosh (Дмитро Ярош) 

Sécrétaire adjoint du Conseil national de Sécurité et de Défense (organe qui chapeaute le ministère de la Défense et lesForces armées). 
Leader de Stepan Bandera Treezoob et du Secteur de Droite.

1_4250_8035c.jpg

Yarosh s'est battu en Tchétchénie aux côtés des islamistes. Le 1er mars 2014, il a appelé à l'aide l'émir du Caucase du Nord, Dokka Umarov (Доку Умаров) considéré par les Nations Unies comme un membre d'Al-Qaïda. 

Dans la fausse vidéo, réalisée par Andriy Kozhemyakin avec Andrei Dubovik jouant le rôle du méchant policier, il jouait le pauvre militant que l'on humilie dans la neige [1]. 

1_4251_0a5ab.jpg

Oleksandr Sych (Александр Сыч) 

Premier ministre adjoint. 
Membre du Parti de la Liberté (Svoboda/Свобода). Militant anti-avortement (même en cas de viol). 

1_4260_c9cb2.jpg

Ihor Tenyukh (Игорь Тенюх) 

Ministre de la Défense 
Bien que son appartenance formelle au Parti de la Liberté (Svoboda/Свобода) ne soit pas certaine, il participe à leurs réunions. Formé aux États-Unis, il dirigea les manœuvres conjointes de l'Ukraine et de l'Otan. Durant la guerre de Géorgie (2008), il organisa le blocus de Sébastopol et fut nommé amiral en second de la flotte. Sa nomination comme ministre de la Défense a convaincu la Marine ukrainienne de ne pas reconnaître le nouveau gouvernement et de hisser le pavillon russe. 

1_4252_2d8d3.jpg

Serhiy Kvit (Сергей Квит) 
Ministre de l'Éducation 
Membre du Parti de la Liberté (Svoboda/Свобода). 

1_4253_2b732.jpg

Andriy Mokhnyk (Андрей Мохник) 
Ministre de l'Écologie et des Ressources naturelles. 
Membre du Parti de la Liberté (Svoboda/Свобода). 

1_4254_acd75.jpg

Ihor Shvaika (Игорь Швайка) 
Ministre de la Politique agricole et de l'Alimentation 
Membre du Parti de la Liberté (Svoboda/Свобода). 

1_4255_3af84.jpg

Dmytro Boulatov (Дмитрий Булатов) 
Ministre de la Jeunesse et des Sports 
Membre d'Autodéfense ukrainienne (UNA-UNSO). 
Il a prétendu avoir été enlevé, avoir été séquestré et horriblement torturé du 22 au 31 janvier 2014. Il partit alors en Allemagne pour y être soigné, sans avoir rencontré de journalistes. Cependant, le ministre des Affaires étrangères Léonid Kojara déclara que l'homme se portait bien et qu'il s'agissait d'une mise en scène.

1_4256_b8e8f.jpg

En définitive, il revient un mois plus tard en excellente forme. 

1_4257_3a0a8.jpg

Oleh Makhnitsky (Олег Махницкий) 
Procureur général d'Ukraine 
Membre du Parti de la Liberté (Svoboda/Свобода). 

1_4258_0bf25.jpg

Tetiana Tchornovol (Татьяна Черновол) 
Présidente de la Commission nationale anti-corruption 
Membre d'Autodéfense ukrainienne (UNA-UNSO). 
Elle a prétendu avoir été violemment agressée par des inconnus le 25 décembre 2013. Cependant, le ministre de l'Intérieur a dénoncé une mise en scène et accusé les cinq agresseurs arrêtés d'être des nervis de Vitali Klitschko. Cet événement relança le mouvement de protestation qui s'essoufflait.

1_4259_2fed2.jpg

Note 

[1] « Fausses images en Ukraine », Réseau Voltaire, 6 février 2014.

 

 

http://www.voltairenet.org/article182426.html

 

http://www.wikistrike.com/article-qui-sont-les-nazis-au-sein-du-gouvernement-ukrainien-122810721.html..

 

.

Néo-nazis Ukraine.

.

L’Union Européenne et les USA

complices du fascisme ukrainien

http://www.mondialisation.ca/lunion-europeenne-et-les-usa-complices-du-fascisme-ukrainien/5371191

.

 

Ukraine : Le ton monte entre les Etats-Unis et la Russie !

Mardi, 04 Mars 2014 [Section :  Communications du PAS]

Le président russe Vladimir Poutine, et son homologue américain Barack Obama.Le président russe Vladimir Poutine, et son homologue américain Barack Obama.Ukraine : Le ton monte entre les Etats-Unis et la Russie !

 

 

Les menaces proférées contre Moscou, par le secrétaire d'Etat américain John Kerry, en raison de sa position lors des derniers événements en Ukraine et en Russie, sont inacceptables, selon Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères. John Kerry a mis en garde le président russe Vladimir Poutine, affirmant qu'il « pourrait ne pas avoir de G8 à Sotchi » et que Moscou risquait l’« isolement économique et des sanctions » internationales.


L'Ukraine connaît des troubles depuis novembre 2013, lorsque le président Viktor Ianoukovitch s'est abstenu de signer un accord d'association avec l'Union européenne en faveur de liens plus étroits avec la Russie.


Le ministre russe des Affaires étrangères a fustigé les dirigeants politiques occidentaux qui ont encouragé les putschistes à renverser, par la force, le pouvoir légitime en Ukraine. Selon Sergueï Lavrov, « le Secrétaire d'Etat américain recourt à des clichés de la guerre froide et propose de punir la Russie au lieu de ceux qui ont fomenté le coup d'Etat », précisant que « ceux qui cherchent à présenter la situation comme une agression, en brandissant la menace de sanctions et de boycotts sont ceux qui ont encouragé avec constance et persévérance, les forces politiques qui leur sont proches à des ultimatums et à refuser tout dialogue ! »


Le 1er mars, le Conseil de la Fédération russe (équivalent du Sénat) a approuvé à l'unanimité et dans le respect des accords russo-ukrainiens, la demande du président Vladimir Poutine de déployer des troupes dans la région autonome de Crimée du sud de l'Ukraine (péninsule russophone et pro-russe), dans le but de protéger les populations civiles d’Ukraine. Ce déploiement est autorisé en raison de la menace pesant sur les citoyens ukrainiens russophones et sur le contingent militaire russe présent dans la république autonome ukrainienne de Crimée. Il est une riposte aux actions de la « bande nazie » (radicaux ukrainiens), à laquelle les opposants ukrainiens ont eu recours et qui compte dans ses rangs, selon des médias sionistes, 5 soldats de réserve israéliens !


S’adressant à la tribune du Conseil des droits de l'homme à Genève le 03 mars, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov a appelé les partenaires occidentaux à renoncer à leurs calculs géopolitiques et à placer les intérêts de l'ensemble du peuple ukrainien au-dessus de tout.


Selon Finian Cunningham, spécialiste américain des affaires internationales, « Obama accuse d’ingérence son homologue russe alors que c’est précisément l’ingérence illégale et secrète américaine, depuis quelques mois, qui a piétiné toute souveraineté ukrainienne ! », ajoutant que la crise actuelle en Ukraine a toutes les caractéristiques de l'ordre du jour secret de Washington pour un changement de régime, le même ordre du jour poursuivi contre la Syrie, allié arabe de la Russie… Il est question de déstabiliser la Russie.


Les Etats-Unis reprochent à la Russie la situation actuelle de l'Ukraine, feignant d’ignorer leur complicité dans la déstabilisation de ce pays ! Il est facile de voir derrière la crise ukrainienne, la main de l’USraël et de ses alliés, qui cherchent à mettre à genou la Russie. Le mode opératoire est le même qu’en Syrie et au Venezuela, avec la volonté de détruire la Russie et tout pays qui résiste à l’hégémonie atlantiste. Le Parti Anti Sioniste appelle les internautes à ne pas tomber dans le piège des médias ayant pignon sur rue et qui, divulguent l’information comme le souhaitent ceux qui les financent…

 

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1852
http://www.partiantisioniste.com/communications/ukraine-le-ton-monte-entre-les-etats-unis-et-la-russie-1852.html
.
.

 

 
Ukraine: Jusqu’où Poutine peut-il aller? | Armée et Défense | Scoop.it
.
.
  • La Crimée et le Droit

    7 mars 2014, par Comité Valmy
    La Crimée et le Droit
    Par Jacques Sapir
    7 mars 2014
    Les événements ont tendu à s’accélérer avec la décision prise par l’assemblée de la République autonome de Crimée de demander son rattachement à la Russie. Les autorités russes sont clairement embarrassées par cette proposition, qui pourrait les mettre en porte-à-faux vis-à-vis de la communauté internationale. D’un autre côté, il est clair que cette proposition joue sur la corde sensible de la solidarité avec les populations. Une manifestation de (...)

  • rubon29.jpg

    Déclaration du Comité Valmy

    L’agression de la Russie via l’Ukraine par le bloc occidentaliste euro-transatlantique menace la paix mondiale, dont le maintien dépend de la détermination de Vladimir Poutine.
    Comité Valmy

    7 mars 2014, par Comité Valmy
    Urmas Paet et Catherine Ashton ou la nécessité d’enquêter sur les snipers de Kiev
    L’agression de la Russie via l’Ukraine par le bloc occidentaliste euro-transatlantique menace la paix mondiale, dont le maintien dépend de la détermination de Vladimir Poutine. Le Comité Valmy a dénoncé les graves provocations du camp euro-transatlantique contre le gouvernement souverain et légitimement élu de l’Ukraine. Organisée par les dirigeants étatsuniens soutenus par leurs satellites européens, cette nouvelle (...)

 

 

ZiFOLYv.jpg

Provocation à Kiev?

5 mars 2014
Par Jacques Sapir

Breaking News

C’est ainsi que l’on appelle une information urgente, et celle-ci pourrait bien l’être. Le site ZeroHedge[1] a mis en ligne une conversation téléphonique entre Mme Catherine Ashton (représentant l’UE) et le Ministre des Affaires Étrangères de l’Estonie quant à l’origine des snipers qui ont fait une partie des morts lors des manifestations de la place Maidan à Kiev qui ont conduit à l’éviction du Président légal, M Ianoukovitch. On peut y entendre (la conversation est en anglais) :

Paet: Toutes les évidences montrent que les personnes qui ont été tuées par des snipers des deux côtés, les policiers et les personnes dans les rues, que c’était les mêmes snipers tuant ces personnes des deux côtés…Des photos montrent que ce sont les mêmes pratiques, le même type de balles, et il est très troublant que maintenant la nouvelle coalition, ils ne veulent pas faire une enquête sur ce qui c’est exactement passé. Ainsi il y a maintenant une compréhension de plus en plus forte que derrière ces snipers il n’y avait pas Ianukovitch mais quelqu’un de la nouvelle coalition.

Ashton: Je pense que nous voulons une enquête. Enfin, je n’avais pas saisi cela, c’est intéressant. Gosh.

Paet: Cela discrédite déjà la nouvelle coalition.

Ceci est extrêmement grave. Cette fuite, confirmée par ailleurs par le Ministère des Affaires Étrangères de l’Estonie[2], indique que ce sont bien des provocations organisées par des personnes dans le camps de manifestants, qui ont abouti à créer l’émotion nécessaire pour forcer le Président Ianoukovitch au départ. Ces provocations sont responsables de dizaines de morts. On discerne alors mieux la trajectoire de ce qui s’est déroulé. Après l’accord du 21 février 2014, certains dans le camp des anti-Ianoukovitch ont décidé de passer en force, et dans ce but ont organisé des provocations criminelles, qui ont été relayées par la presse dans les pays de l’UE et aux Etats-Unis. On comprend mieux, dans ce contexte, l’inquiétude qui s’est rapidement propagée dans l’Ukraine de l’Est et du Sud, conduisant aux manifestations pro-Russes de la fin de semaine dernière. Très clairement cela établit aussi que autant le début du mouvement avait bien était démocratique, autant ce qui s’est passé à Kiev relève d’un coup d’état et non d’une « révolution ». Les citoyens des pays de l’UE sont donc en droit d’exiger des comptes à Mme Ashton et à leur gouvernement et précisément :

  1. Est-il vrai que Mme Ashton a été informée de ces événements et qu’est devenue l’enquête ?
  2. Pourquoi l’UE ne veut elle pas faire de commentaire à ce sujet ou même de démenti ?
  3. Que savaient les responsables de la diplomatie française ? Il est urgent que la commission des affaires étrangères se réunisse dans les plus brefs délais et entende le Ministre à ce sujet.
  4. Une enquête doit donc être faite dans les plus brefs délais, par une commission indépendante. En attendant il faut suspendre tout contact entre les pays de l’UE et le nouveau pouvoir de fait en Ukraine.

http://russeurope.hypotheses.org/2051

crimee-ukraine.jpg

Ukraine-gazoducs.jpg

.

 

 

.


..

L’Ukraine et le Bloc atlantiste halluciné

L’Ukraine et le Bloc atlantiste halluciné

 

.

 

 

.

Repost 0
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 02:05

 

 

 

Guerre au napalm comme au Vietnam :

guerre napalm

 


:

Superbe vidéo

 

Guerres américaines partout,

et jamais un dirigeant américain à La Haye ?


 

 

 

 

Repost 0
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 23:05
Jeudi 4 avril 2013

 

Nucléaire RPDC-USA

La tension militaire ne cesse de monter en CORÉE
 

COREE : que l'on aime ou non le pouvoir en place en COREE DU NORD, il faut bien constater que les fauteurs de guerre ricains se préparent à mener une nouvelle guerre impérialiste UNE FOIS DE PLUS à des milliers de kms de leurs frontières et mobilisent leurs médias de propagande.
 
Ils renforcent leur présence militaire en Corée du Sud : arrivée d'un contre-torpilleur, d' avions de chasse et d' avions espions-bombardiers furtifs. Et sans doute de beaucoup d' autres choses… Les Ricains occupent militairement le Sud de la Corée depuis 1945 où ils entreposent d'ailleurs des armes NUCLEAIRES et chimiques. Les Nord-Coréens n'occupent rien : ils sont simplement chez eux dans la partie nord du pays.
 
Pendant la guerre de Corée (début des années ‘50), les Ricains y ont commis des massacres, de nombreux crimes de guerre et ont utilisé des armes microbiennes et bactériologiques contre les populations civiles nord-coréennes. Ils n'ont jamais voulu signer le retour à la Paix. Tout juste un cessez-le-feu, un accord d'armistice …
 
A Hiroshima et Nagasaki, ils ont déjà utilisé la bombe atomique. En Corée, Mc Arthur voulait utiliser de nouveau la bombe atomique, s'il n' avait été freiné au sommet de l' État… (Douglas Mac Arthur mena les forces des Nations-unies durant la guerre de Corée de 1950 jusqu'au 11 avril 1951 lorsqu'il fut relevé de son commandement par le président Harry S. Truman. )
 
Au Vietnam, ils ont utilisé les défoliants et mené la guerre chimique avant de recevoir la plus grande raclée militaire de leur histoire.
 
A propos de la situation actuelle, il convient de dégonfler une des principales baudruches de leur propagande et de leurs alliés occidentaux : Les Coréens du Nord n'ont jusqu'ici effectué aucun essai NUCLEAIRE en lançant 3 fusées balistiques (donc pour essai, dans l' atmosphère), essais étalés sur des mois. Un type d' expériences auxquels bien d' autres pays se livrent librement dans d' autres coins de la planète sans déclencher la réprobation universelle bien orchestrée…
 
Les Ricains et leurs alliés de la partie sud du pays se livrent à un jeu très dangereux contre la Paix mondiale. Il y a fort à parier que la République populaire de CHINE n' acceptera jamais le déclenchement-retour d'une nouvelle guerre de Corée à ses frontières menée directement par les Usa. La guerre de ‘50 a été menée par les Usa et ses alliés occidentaux sous le drapeau des Nations-Unies.. Le Monde entier ne sera pas dupe 2 fois… D' autant plus que les prétextes de guerre et mensongers des Usa sont maintenant connus universellement : Vietnam, Irak, Afghanistan, … Depuis la guerre de ‘50, la CHINE est elle aussi devenue une puissance nucléaire… Les Usa qui s' arrogent le droit de qualifier certains pays comme ceux “du mal” jouent une fois de plus avec le feu. Obama poursuit la politique de son (ses) prédécesseur ( s ) en l' amplifiant plus hypocritement… La machine de propagande est de nouveau prête pour manipuler l'opinion mondiale … La Corée du Nord, ce pays sous blocus et de 24 millions d' habitants ne saurait faire la guerre au monde entier et n' en a certainement pas les moyens… La Russie, autre puissance nucléaire qui compte, se dit inquiète de la dangerosité de la situation. L'Euro-dictature capitaliste et ses médias aux ordres ferment leurs gueules. En cas d' aggravation, ils se rangeront évidemment, comme toujours dans le camp de la guerre impérialiste et anti-communiste, aux côtés des Ricains, de ses alliés du Sud et de l' Otan… Il ne faut pas espérer autre chose …
 
RoRo
 
Comment les Ricains ont partagé la Corée et mis la main sur le Sud 23/02/2002 :
  
  
(Terrorisme et crimes de guerre américains en Asie et ailleurs)
.
.
Actualité internationale :
.
Repost 0

Présentation

  • : Jeunes-Actualité
  • Jeunes-Actualité
  • : La politique pour les jeunes - Dehors, l'Info officielle ! Bonjour l'Info non alignée, pour savoir ce qui se passe réellement, sans fard, sans mensonge ! Pas comme à la télé... Eva, journaliste, était chargée d'alimenter la rubrique jeunes d'un grand quotidien français..
  • Contact

Profil

  • eva R-sistons
  • Photo, eva à 30 ans. 
Journaliste, Ecrivain, Blogueuse

evaresis@yahoo.fr
  • Photo, eva à 30 ans. Journaliste, Ecrivain, Blogueuse evaresis@yahoo.fr

Texte Libre

Recherche

Archives