Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 03:47

           

Boko Haram est un sous-marin de la CIA

cia

 

Pour commencer l’auteur constate que Wikileaks a permis d’identifier l’ambassade des USA comme base pour des actes subversifs de grande portée dans le pays, incluant naturellement la mise sur écoute des membres du gouvernement nigérian, mais aussi l’espionage financier de Nigérians de premier plan ainsi que le soutien et le financement de groupes subversifs et le chantage exercé contre des politiciens de premier plan pour les contraindre à agir conformément aux intérêts des USA.


D’après Wikileaks, l’ACRI a été fondée par les USA pour faire contrepoids à ECOMOG, sous contrôle nigérian (ACRI est l’acronyme d’Africa Crisis Response Initiative et ECOMOG d’Economic Community of West African States Monitoring Group, un groupe du reste moins impliqué dans l’économie que dans la guerre).


Dans le document Wikileaks, on n’oublie pas de rappeler que dans les années 70 et 80 le Nigéria a soutenu les guerres de libération des pays d’Afrique australe. C’est pourquoi les USA ont fondé l’ACRI, qui a tiré profit des tensions croissantes entre sectes au Nigéria et recruté avec l’aide de la CIA de jeunes islamistes qu’elle a formés au terrorisme dans des bases ad hoc. Un câble états-unien du 29 juin 2009 prédisait l’attentat dévastateur de Boko Haram qui a eu lieu deux mois plus tard. L’Arabie saoudite avait formé des « rebelles » libyens qui à leur tour ont formé des « rebelles » maliens, qui ont formé ceux de Boko Haram.


Un autre document de Wikileaks a dévoilé que la société d’espionnage SS8 a élaboré un cheval de Troie capable de pénétrer les ordinateurs et téléphones (iPhone, Blackberry, Android etc ), ce qui permet un contrôle minutieux aussi bien des terroristes que du gouvernement nigérian. On a pu ainsi publier sur Internet des données personnelles (adresses, coordonnées bancaires, numéros de téléphone) de politiciens nigérians et même de membres des services secrets, ce qui a naturellement constitué un précieux instrument pour Boko Haram.


D’ACRI à AFRICOM


L’ACRI a été fondée en 2004 par George Bush junior pour faire contrepoids à ECOMOG. Un rapport de l’ACRI affirme que sans intervenir le Nigéria pourrait utiliser sa réussite pour établir une Pax nigeriana et supplanter ainsi l’influence des anciennes puissances coloniales, la France et l’Angleterre. Et l’on invitait l’administration US à ne pas permettre que le Libéria, une création états-unienne, tombe aux mains du Nigéria, car cela contrariait les intérêts stratégiques des USA dans le pays et la région.


Là-dessus le commando africain US, l’AFRICOM, fut créé en 2008. Sa tâche consistait à endiguer l’influence nigériane, mais surtout chinoise.


Le gros lot pour l’AFRICOM et son projet d’établir une Pax Americana serait bien sûr le Nigéria. Et nous en arrivons à la question de Boko Haram et aussi à la prédiction de l’United States Intelligence Council:  le Nigéria devrait éclater en 2015. Depuis l’attentat d’Abuja, le 1er octobre 2010, le Nigéria vit sous la poigne de fer d’une révolte de plus en plus étendue, caractérisée par un grand nombre d’attentats et attaques qui ont fait beaucoup de victimes et dont Boko Haram endosse la responsabilité.


Un nombre important de Nigérians prévoient déjà une longue guerre et une partition du pays. La nature apparemment insaisissable de Boko Haram a fait naître beaucoup d’interrogations chez les Nigérians. Pourquoi le groupe n’a-t-il pas de visage et se refuse-t-il à accepter les offres de dialogue du gouvernement ? Comment parvient-il à commettre si facilement ses attentats et pourquoi ne laisse-t-il aucune trace menant jusqu’à lui ?


Comment surtout un rassemblement haillonneux d’hommes essentiellement sans formation ni expérience a-t-il pu se transformer presque d’un jour à l’autre en une organisation capable de concevoir, fabriquer et poser dans des bâtiments et véhicules des bombes valant des millions de nairas et de commettre des attentats dans plusieurs endroits du pays à la fois ?


Être capable d’opérations aussi sophistiquées implique de disposer d’un système de commandement et de contrôle qui, malgré tous les efforts pour le garder caché, ne le restera pas toujours. Mais comment Boko Haram a-t-il pu anéantir tous les efforts conjugués des forces de sécurité pour découvrir et empêcher ses activités ?


La GREENWHITE Coalition a découvert que Boko Haram était un sous-marin de la CIA coordonné par l’ambassade US.


Depuis longtemps, la CIA a installé le long des frontières perméables du Tchad, du Niger et du Cameroun des camps d’endoctrinement et de formation. Des adolescents pauvres, désorientés et déboussolés y sont formés à la révolution au nom d’Allah, pour  instaurer au Nigéria impie un ordre islamique juste.

Les officiers de la CIA impliqués dans ce projet se tiennent prudemment dans l’ombre et laissent le travail concret dans les camps à des surveillants originaires du Proche-Orient spécialement recrutés à cet effet. Après plusieurs mois de formation: endoctrinement, maniement d’armes, tactiques de survie, techniques de surveillance et de fuite, les jeunes attendent, prêts à intervenir, la prochaine phase des opérations. Celle-ci consiste à se familiariser avec les prochains objectifs déjà élaborés à l’ambassade. Si ce sont des bâtiments qui sont visés, les armes et le matériel requis sont conservés dans des demeures sûres.

 

Ce n’est ni un hasard ni de la voyance de la part du National Intelligence Council des USA s’il fixe à 2015 la partition du Nigéria. L’objectif de la campagne de déstabilisation est calculé de façon à affaiblir le Nigéria par une crise intérieure insaisissable d’ici à 2015, date des prochaines élections.

D’ici là le climat de méfiance sera tel au Nigéria que les élections, ou n’auront pas lieu, ou conduiront à un effondrement total. L’État sera alors mûr pour une intervention militaire et une partition.


boko-haram

 

 

Terence P. MacCulley, ambassadeur des USA au Nigéria

 

C’est un des meilleurs diplomates des USA et dans le jargon du Secrétariat d’État aux affaires étrangères une « old Africa hand ». Savez-vous que Terence P.MacCulley, actuel ambassadeur US-américain au Nigéria, est l’un des architectes de l’Africa Crisis Response Initiative (ACRI), qui a sapé la position du Nigéria dans l’ECOMOG ?


Savez-vous que le second emploi de l’ambassadeur McCulley est celui de coordinateur de la politique étrangère d’AFRICOM, position qui lui permet de favoriser au plan diplomatique l’entrée de l’AFRICOM au Nigéria ?


Savez-vous aussi que son principal mandat d’ambassadeur au Nigéria est de coordonner les activités de l’administration US en utilisant la couverture commode de l’ambassade ?


Savez-vous que le rapport secret de l’United States National Intelligence Council relatif à la désintégration du Nigéria, qui n’a été dévoilé qu’en partie, contient dans sa version intégrale tous les détails du projet US-américain pour atteindre ce but ?

 

Ainsi que tous les détails de l’attentat contre le bâtiment de l’ONU à Abuja, sur ses exécutants et son mode opérationnel.

 

Vous devriez connaître aussi la véritable mission des prétendus experts étrangers venus « enquêter » sur l’attentat. Sont-ils vraiment venus faire cette enquête et fournir les détails de leurs découvertes aux autorités nigérianes, ou bien plutôt supprimer les preuves pour dissimuler les véritables commanditaires de l’action ?


Nous fournirons les détails concernant la situation et l’adresse des demeures sûres au Nigéria dans le prochain rapport de la Greenwhite Coalition.

La Greenwhite Coalition


Comme son nom l’indique, elle a choisi les couleurs du drapeau nigérian pour défendre les intérêts supérieurs de la nation nigériane contre les projets des USA visant à détruire notre pays.


Dans les jours et mois qui viennent la Greenwhite Coalition informera par plusieurs voies légales l’opinion publique nigériane afin d’empêcher que notre pays passe sous la botte US-américaine. Cet article est le premier de toute une série.


Nous mettons les USA en garde ; nous ne permettrons pas que nos femmes deviennent des veuves et nos enfants des orphelins comme en Irak et ailleurs. Nous ne voulons pas devenir une nation de réfugiés réduits à attendre l’aide de prétendues ONG humanitaires. Le Nigéria doit prendre sa place au soleil.


Source: Réseau International

 

.
 

NIGERIA : des grosses fortunes américaines finances Boko Haram
.
.
Repost 0
Published by eva R-sistons - dans Tu es berné - floué !
commenter cet article
3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 11:48

,

 

banques-cartel-a-table-copie-1.jpg

 

 

 

 

" Le mal n'a besoin pour progrésser

que de l'inaction des gens de bien .

Edmund Burke "

 

 

http://www.reloveutions-nous.com/wwwreloveutions-nouscom-article-134le-triomphe-francais-ou-le-nouvel-ordre-mondial

 



 

 

Tous les pouvoirs sont désormais le fait de minorités agissantes, parmi lesquelles la caste des grands nantis de la planète est de loin la plus dévastatrice car c'est elle qui ordonne a toutes les autres. La caste des grands nantis, c'est cette minucule frange de la population mondiale qui dispose a elle seule de 98% des richesses de la planète alors qu'elle ne représente que 2% à 3% de la population mondiale soit environ 140 à 210 millions d'individus. De plus, elle a via de grands groupes d'envergure planétaire, le contrôle total de l'offre.

 

 

 


 

 

 


..

 

 

.

Repost 0
3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 11:39

 

Découvrez le brillant sketch pro-palestinien que vous ne verrez pas à la télévision française

 

Découvrez le brillant sketch pro-palestinien que vous ne verrez pas à la télévision française

Pépite. Un groupe de rap australien a réalisé un audacieux clip humoristique pour dénoncer le traitement israélo-américain de la question palestinienne.

Le 30.04.2014 à 15h46

Souvent présenté comme le summum de l’impertinence audiovisuelle, le Petit Journal de Canal+, animé par Yann Barthès (un admirateur du criminel de guerre Tony Blair), ne diffusera probablement jamais les images que vous allez voir. 

Il faut désormais se tourner vers le web pour découvrir des artistes véritablement subversifs en matière d’humour politique. Tel est le cas de Juice Rap News: apparu sur la Toile en octobre 2009, ce groupe australien -fondé par Hugo Farrant et Giordano Nanni- s’est depuis distingué par ses productions brocardant, avec verve et poésie, l’actualité géopolitique.


Le jeudi 24 avril, leur site dénommé Juice Media a mis en ligne une vidéo consacrée au . Invités spéciaux du clip: Norman Finkelstein, politologue américain (qui fut l’auteur d’un célèbre ouvrage relatif à l’exploitation de la mémoire du par la mouvance ) et le groupe de rap palestinien DAM.


Panamza vous propose d’apprécier par vous-même la liberté de ton d’un sketch inimaginable -en l’état actuel- dans la production audiovisuelle hexagonale, plus encline à censurer la critique radicale du régime de Tel Aviv.


(Nota bene: après avoir lancé la lecture, cliquez sur le carré gris rayé -situé en bas de l’image- pour obtenir les sous-titres français).


HICHAM HAMZA  

 

http://reseauinternational.net/decouvrez-brillant-sketch-pro-palestinien-verrez-pas-television-francaise/

.

 


 

Repost 0
Published by eva R-sistons - dans A voir - à lire
commenter cet article
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 03:37

 

 

La vérité sur nos dirigeants :

Valls, Sarkozy, Le Pen 

 

 

Valls-inquietant-parlement.jpg

 

 

 

 

 

Le vrai visage de notre premier ministre Manuel Valls

 

Un père qui n'a jamais fui le franquisme

comme il le prétend auquel cas il serait né en France.

Une mère suissesse qui s'est enrichie

grâce à l'or colonial. 

Lié à Israël que depuis 2008,

avant engagé aussi fortement

à la cause Palestinienne.

Un menteur né.

 

 

 

Valls-fuhrer-copie-1.jpg

 

 

 

      En moins de trois ans, Manuel Valls est passé de l’anonymat (5,6% lors de primaire socialiste de 2011) à Matignon. L’histoire de Manuel Valls est une espèce de bluff très largement reconstruit.


Issu de la plus haute bourgeoisie catalane par son père et d’une famille suisse enrichie dans le trafic de l’or par sa mère, ce fils d’un célèbre peintre catalan nullement anti-franquiste a grandi dans un milieu huppé, dans une maison située en face de l’île Saint-Louis. Ce qui lui a permis defréquenter le gratin des beaux-arts mais aussi de la politique. Dès ses 18 ans, alors qu’il n’était même pas encore naturalisé français, il a passé un accord secret, appelé « pacte de Tolbiac », avec deux camarades au très brillant avenir : Stéphane Fouks, aujourd’hui pape des communicants socialistes et responsable du Conseil représentatif des institutions juives de France, et Alain Bauer, ancien Grand Maître du Grand Orient de France et ponte de la sécurité urbaine. Son ascension doit beaucoup à ces deux hommes, avec lesquels il est demeuré étroitement lié.


Le nouveau Premier ministre est aussi l’incarnation même du nouveau Parti socialiste tel que défini par son think tank Terra Nova : un pur apparatchik rompu aux jeux d’appareil, à la fois« boboïsé »social-démocrate modéré en apparence mais surtout haineux vis-à-vis de ses adversaires politiques, prêt à toutes les compromissions avec les milieux sarközystes recentrés, libéral rallié au mondialisme, à l’européisme, au métissage et au multiculturalisme. Ce que d’aucuns pourraient appeler l’« after-socialisme » ou socialisme « à l’eau de rose ». Il est bien évidemment membre du club d’influence Le Siècle, mais aussi du groupe mondialiste de Bilderberg. Semblable aux néo-cons américains, en général venus de l’extrême gauche, il est également un soutien fanatique d’Israël, pays avec lequel il s’est déclaré « éternellement lié ». Mais on ignorait jusqu’à présent complètement que jusqu’en 2008 au moins, Manuel Valls était très clairement pro-palestinien.


C’est cet ombrageux Catalan qui se voit évidemment trôner en 2017 ou 2024 à la présidence de la République.

 


 

Valls-et-israel.jpg


Table des matières


Introduction
Manuel Valls par lui-même et par les autres
L’entourage familial de Manuel Valls
Issu de la grande bourgeoisie conservatrice catholique catalane
Un père nullement « réfugié anti-franquiste »
Une famille maternelle enrichie par l’exploitation de l’or colonial
La misère : grandir dans une maison du Marais, face à l’île Saint-Louis
Une seconde femme très ambitieuse
Un pur apparatchik de la politique
Le « pacte de Tolbiac »
Marginaliser le PCF et les gauchistes avec l’alliance socialistes-lambertistes
Initié franc-maçon très jeune
De Rocard à Hollande en passant par Jospin
Membre des cénacles mondialistes
Évry, ou la « petite république vallsienne »
Manuel Valls, Israël et la communauté juive
Manuel Valls, ministre de l’Intérieur
Place Beauvau
Son équipe rapprochée
Une action catastrophique
La répression de La Manif pour tous
La haine des nationaux
Alain Soral et Dieudonné, ennemis publics numéros 1

 

Encadrés


Les Petits snobismes de Manuel Valls
Avec l’affaire Dieudonné, Manuel Valls met en place les principes d’une quasi-dictature

 

 

Valls-expression-dure.jpg

 

Annexes


Manuel Valls, descendant de marranes des Baléares ?
Alain Bauer, Grand Maître de la franc-maçonnerie, de l’influence et de la sécurité
Stéphane Fouks, le « communicant » strauss-kahnien
Manuel Valls sur Radio Judaïca Strasbourg, le 17 juin 2011
Circulaire anti-Dieudonné du ministre de l’Intérieur (Manuel Valls) aux préfets de police


> Ouvrage à paraître aux éditions Facta le 25 avril 2014, 

 

http://www.wikistrike.com/article-le-vrai-visage-de-manuel-valls-123435086.html#fromTwitter

 

.

 

JPEG - 40.3 ko


Opération Sarkozy : Comment la CIA

a placé un de ses agents

à la présidence

de la République française

Nicolas Sarkozy doit être jugé à son action et non pas d’après sa personnalité. Mais lorsque son action surprend jusqu’à ses propres électeurs, il est légitime de se pencher en détail sur sa biographie et de s’interroger sur les alliances qui l’ont conduit au pouvoir. Thierry Meyssan a décidé d’écrire la vérité sur les origines du président de la République française. Toutes les informations contenues dans cet article sont vérifiables, à l’exception de deux imputations, signalées par l’auteur qui en assume seul la responsabilité.

 

Suite ici :

 

Opération Sarkozy : comment la CIA a placé un de ses agents

 

 

 

 

Les vrais Le Pen

 

 

 

Le rôle secret du FN !

Voici un petit résumé de l’histoire du FN.

Son financement via la secte Moon,

arrière boutique de la CIA en Corée du sud.

La mise en avant orchestrée par Mitterrand

ainsi que l’utilité de ce parti pour légitimer

tout le système démocratique Français !

 http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/le-role-secret-du-fn-43315

 

Quelques rappels historiques sur le FN

(vidéo plus courte que celle du Rôle secret du FN).

Il n'est pas fait mention des financements

de la secte Moon cependant, dommage.

https://www.youtube.com/watch?v=y9uIQVZZU2U

 


JM Brewski : Faites juste un petit travail intellectuel:
Si demain Marine est présidente,

elle n'aura pas la majorité a l'Assemblée

donc elle devra "cohabiter" avec l'UMP.

Un vote pour le FN n'est donc pas un vote de contestation,

puisqu'au final on se retrouve avec Copé (ou un autre)

à Matignon et une politique Ultra-liberale...

https://www.facebook.com/upr.francoisasselineau?sk=wall&filter=2

 

 

Le FN a toujours été méprisant envers les classes populaires.

Il fait des promesses juste pour arriver au pouvoir ! (Ch. D)

 

 

 

Libérons la France !

 

 

 

valmy-france.jpg.

 

.

Repost 0
Published by eva R-sistons - dans La vérité sur...
commenter cet article
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 03:12

 

 

Les médias mentent en permanence,

il faut le savoir ! Et ils font de la propagande

contre nos intérêts,

pour l'UE avec par ex l'ignoble Cohn-Bendit,

pour les guerres contre les Etats souverains

(Lybie, Syrie, Yougoslavie, Irak etc),

pour l'austérité qu'ils nous imposent, etc...

eva R-sistons

 

 

 

Russie-guerre-best-copie-1.jpg.
Photo qui prouve que la Russie veut la guerre !!!
trouvée ici :
.

http://www.islametinfo.fr/2013/10/05/video-russie-poutine-futur-prix-nobel-de-la-paix/

 

Déjà en 1950, la Russie était visée !

Document d'époque cité par F. Asselineau

.OTAN-bases-US-par-PC-vers-1950.jpg

 

 

MeRdia de désinformation, de propagande.


Nobs-Russie.jpg

 

.

Russie-prix-nobel-paix.jpg

 

La Russie est le meilleur atout pour la Paix

 

Par Chantal Dupille (eva R-sistons)

 

 

Propagande de guerre honteuse, à laquelle se prêtent les médias français asservis aux Puissances atlantistes. A Kiev, on accuse la Russie de vouloir la 3e guerre mondiale. Aussitôt la télévision et la Presse reprennent ces fausses rumeurs, ces accusations sans le moindre fondement.

 

Je le dis, et je le répète clairement : Aucun pays au monde ne tient tant à la paix que la Russie. Car aucun pays au monde n'a autant souffert de la guerre : Plus de vingt millions de morts pour la seule Russie lors de la seconde guerre mondiale, par exemple, et puis Moscou détruite, ses villages aussi, et les récoltes....

 

Au prix de sacrifices démesurés, la vaillante Russie a vaincu l'armée de Napoléon et celle d'Hitler, elle a libéré le monde du nazisme hitlérien.

 

Quand on a subi tant d'atrocités, on ne veut plus de guerre. Comme l'Allemagne, d'ailleurs.

 

La Russie de Poutine est encerclée par les bases de l'OTAN, elle fait tout pour se protéger et protéger les Pro-Russes, en tentant notamment de retrouver une partie de son espace vital, de sa liberté. Mais elle milite pour un monde multipolaire, et elle refuse de s'ingérer dans les affaires des autres, contrairement à l'Occident impérialiste. En Crimée, elle a défendu ses terres, sa base navale, son peuple qui l'a appelée à l'aide. Avec à la clef aucun mort, et un référendum démocratique. Et l'Occident belliciste l'accable de reproches ! Il ne tolère pas qu'elle défende ses intérêts, ses frères de sang, les espaces qui lui restent. L'Occident a tous les droits, la Russie aucun ! Et pour gagner l'Opinion, il travestit la réalité, ment, inverse les rôles. C'est infâme !

 

Et si la guerre mondiale n'a pas commencé, aujourd'hui, c'est grâce à la Russie qui a stoppé net l'élan meurtrier des Etats-Unis en interceptant les deux premiers missiles lancés sur Damas en 2013, missiles qui devaient être le signal de l'entrée en guerre d'une France au service des intérêts d'Israël. C'est aussi la Russie qui a proposé que la Syrie rende ses armes chimiques, pour apaiser la situation.

 

Oui, la Russie qui a tant souffert de la guerre fait tout pour l'éviter et l'éviter au monde. La campagne de propagande mensongère à son encontre est un des grands scandales de notre temps; Elle doit sans cesse être dénoncée, au nom de la vérité !

 

Il est temps de démasquer les imposteurs, et de révéler au monde la réalité : L'Occident prépare en coulisses la 3e guerre mondiale pour masquer son effondrement économique, imposer au monde sa domination, et au passage, provoquer une dépopulation à grande échelle. C'est tout simplement monstrueux !

 

Les mensonges des dirigeants et des médias atlantistes sont intolérables, comme l'inversion constante des rôles.

 

J'ose le dire: La Russie, aujourd'hui, est le meilleur atout pour la paix. Et si comme le Général de Gaulle en avait eu la vision, l'UE et la Russie scellaient leur union, une union équilibrant la puissance des Anglo-Saxons, alors la paix aurait réellement avancé...

 

Meci Jean-Pierre Chevènement d'avoir, aujourd'hui, rétabli l'honneur de la France. Et rappelé son devoir !

 

Vive la paix ! Vive la Russie ! Honte à l'Occident menteur, prédateur, criminel !

 

Chantal Dupille (eva R-sistons)

 

TAGS : Russie, Poutine, guerre mondiale, Crimée, Ukraine, De Gaulle, Chevènement, UE, atlantiste, Etats-Unis, Israël, Kiev, Moscou..

 

En 1812 la Russie compte 900 000 hommes dans son armée de terre, donc avait plus d’un million d’hommes mobilisés. (Wikipedia)

 

Campagne de Russie 1812

http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerres_napol%C3%A9oniennes#Campagne_de_Russie_1812

 

L’empereur Napoléon Ier et ses maréchaux à la bataille de la Moskowa (ou bataille de Borodino) WIKIPEDIA
Les Français à Moscou
Articles détaillés : Campagne de Russie (1812) et Prise de Moscou.

En 1812, Napoléon envahit la Russie pour obliger le tsar à maintenir le Blocus continental et éloigner la menace d’une invasion de la Pologne par la Russie. La Grande Armée (650 000 hommes dont 270 000 Français) franchit le Niémen le 23 juin 1812. La Russie proclame la Grande guerre patriotique alors que Napoléon avait proclamé la seconde guerre polonaise. Mais, contrairement aux attentes des Polonais, qui fournissent presque 100 000 hommes, Napoléon évite de faire des concessions à la Pologne, les repoussant aux négociations avec la Russie. Soit volontairement, soit par crainte d’affronter sur le champ de bataille Napoléon, les Russes reculent et pratiquent la politique de la terre brûlée, jusqu’à la bataille de la Moskowa, le 7 septembre. Cette bataille sanglante force les Russes à se retirer, et Moscou est prise et mise à sac le 14 septembre. Alexandre Ier refuse de négocier, et Napoléon, sans espoir de victoire décisive, est forcé de faire retraite et d’abandonner Moscou, lorsque son gouverneur, le prince Rostopchine, l’incendie. Avec la Retraite de Russie, la Grande Armée perd 370 000 hommes (en comptant les pertes lors des batailles) et 200 000 soldats sont faits prisonniers. En novembre, seuls 90 000 hommes franchissent la Bérézina. Napoléon doit de plus abandonner son armée pour retourner à Paris, où le général Malet a tenté un coup d'État, et pour préparer la défense de la Pologne. La situation de l’Empereur n’est alors pas si critique qu’il y paraît. Les Russes avaient perdu 400 000 hommes, et leur armée était aussi épuisée. Mais leurs lignes de ravitaillement étaient plus courtes, et ils pouvaient renouveler leurs effectifs plus rapidement que la France. (Wikipedia)

 

 

... // Vidéo Barbarossa : L'invasion de l'U.R.S.S

apocalypse.france2.fr

 

Russie-guerre-offensive-40.jpg

 

 

À la fin de 1942, au moment où l'Allemagne, l'Italie et le Japon ont atteint le zénith de leur puissance expansive, leurs forces subissent en Russie, en Afrique et dans le Pacifique des coups d'arrêt que l'avenir révélera décisifs.

4.1. Ultimes poussées de l'Axe en URSS et en Afrique

La bataille de Stalingrad (novembre 1942-février 1943)

La victoire de l'armée soviétique devant Moscou est suivie dans les deux camps par une période de relative accalmie, mise à profit par l'URSS pour réorganiser ses armées et transférer de nombreuses usines de guerre en direction de l'Oural, en Sibérie et au Turkestan.

 

La guerre sur le front russe, 1943La guerre sur le front russe, 1943

 

Le 5 avril 1942, Hitler fixe à la Wehrmacht les objectifs de sa prochaine offensive, qui visera la Volga, le Caucase et son pétrole. Retardée par une action de l'Armée rouge au sud de Kharkov (mai), elle débouche le 28 juin en direction de Voronej, pivot à la boucle du Donets, tandis que capitule Sébastopol après un siège de 250 jours.


Le front russe est percé sur 500 km, et, après la chute de Rostov (23 juillet), les Allemands se lancent vers le Caucase, entrent à Maïkop, plantent le drapeau à croix gammée au sommet de l'Elbrous (21 août) ; ils sont bloqués dans la région du Terek à 120 km de la Caspienne, mais à 600 km de Bakou.

Au même moment, la VIe armée (→ Paulus) franchit le Don à Kalatch, atteint la Volga (20 août) et conquiert du 1er au 15 septembre une grande partie de la ville de Stalingrad.


Alors que Hitler croit tenir la victoire, débouche le 19 novembre la contre-offensive soviétique qui, encerclant l'armée de Paulus, la contraint à capituler le 2 février 1943.


Cette première grande défaite allemande a un énorme retentissement : toute une armée a été détruite après avoir perdu 250 000 hommes à cause de l'entêtement du Führer, ce qui a pour effet de dresser contre lui nombre de chefs militaires. L'Armée rouge a pris l'initiative des opérations ; elle ne l'abandonnera plus jusqu'à Berlin.

 

Pour en savoir plus, voir l'article bataille de Stalingrad.

 

 

5.4. La Wehrmacht refoulée de la Volga au Dniestr (1943-1944)

Si, en 1943, les alliés anglo-saxons ont obtenu des résultats décisifs en Afrique et en Italie, ils n'y ont immobilisé qu'une très faible partie de la Wehrmacht. Les trois quarts du potentiel militaire allemand s'appliquent encore au front soviétique, où, au cours de la même année, la victoire va aussi définitivement changer de camp.


Au nord, la prise de Schlüsselburg par les Soviétiques (12 janvier) dégage Leningrad ; celles de Viazma et de Rjev (mars) refoulent la Wehrmacht à 250 km de Moscou, mais c'est au Sud qu'ont lieu les actions décisives.


Au lendemain du désastre de Stalingrad (février 1943), les Allemands, chassés du Caucase comme de la boucle du Don, doivent abandonner Rostov, Koursk et Kharkov (qui est reconquis en mars par Manstein). Le 5 juillet 1943, l'échec de la double offensive blindée allemande (Manstein-Kluge) sur le saillant de Koursk signifie la perte désormais irréversible de l'initiative par la Wehrmacht sur le front de l'Est.


Le 12, l'offensive soviétique de Rokossovski sur Orel est la première d'une série de coups de boutoir sur Kharkov, Briansk et Smolensk qui mènent à la fin de septembre l'Armée rouge sur le Dniepr : il sera largement franchi en novembre, malgré la réaction de Manstein à Jitomir.

Refusant tout répit à Hitler, Staline déclenche dès le 18 décembre 1943 la campagne d'hiver : au Nord, la Wehrmacht est refoulée de 200 km sur Narva et Pskov (janvier 1944) ; au Sud, Vatoutine, Koniev, Malinovski et Tolboukhine portent leurs forces sur le Boug (février) et le Dniestr (mars), tandis que Joukov entre en Galicie polonaise, atteint Tchernovtsy et Kovel et menace Lvov.


Le 15 avril, après la prise d'Odessa et de Ternopol, le front se stabilise : l'Ukraine est totalement libérée, les Soviétiques sont à la porte des Balkans ; Sébastopol tombe le 9 mai ; seuls les pays Baltes et la Russie blanche (actuelle Biélorussie) sont encore aux mains de la Wehrmacht.

 

Pour en savoir plus, voir l'article guerre germano-soviétique.

 

http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/Seconde_Guerre_mondiale/122570

 

.

 

Famille regardant sa maison détruite, 1er septembre 1943.

Wikipedia

 

WIKIPEDIA - Pertes militaires alliées sur le front de l'Est122
Forces soviétiques
  Total morts Tués/disparus Faits prisonniers Prisonniers morts en captivité
URSS 10 600 000 6 829 437123 5 200 000 3 300 000
Pologne 24 000 24 000 Inconnu Inconnu
Roumanie 17 000 17 000 80 000 Inconnu
Bulgarie 10 000 10 000 Inconnu Inconnu
Total 10 651 000 6 927 204 + partisans morts 5 280 000 3 300 000

 

 

 

Soldats soviétiques tués dans la poche de Kholm, janvier 1942.

 

 

 

 

WIKIPEDIA Pertes militaires de l'Axe sur le front de l'Est121

Forces de l'Axe
  Total morts Tués/disparus Faits prisonniers Prisonniers morts en captivité
Allemagne 4 300 000 4 000 000 3 300 000 374 000
Citoyens soviétiques ayant rejoint l'Allemagne 215 000+ 215 000 1 000 000 Inconnu
Roumanie 281 000 81 000 500 000 200 000
Hongrie 300 000 100 000 500 000 200 000
Italie 82 000 32 000 70 000 50 000
Total 5 178 000+ 4 428 000 5 450 000 824 00

 

 

 

Fosse commune de prisonniers de guerre soviétiques massacrés par les Allemands, camp de concentration de Dęblin, Pologne, date inconnue. Wikipedia
Image.

Image.
Image

 




Image


La bataille de Stalingrad désigne les combats du 17 juillet 1942 au 2 février 1943, pour le contrôle de la ville éponyme, aujourd'hui Volgograd, entre les forces de l'Union des républiques socialistes soviétiques et celles du Troisième Reich et de ses alliés. Ils incluent l'approche de la ville par les armées de l’Axe, les combats urbains pour sa conquête à partir de septembre, puis la contre-offensive soviétique, jusqu'à l'encerclement et la reddition des troupes allemandes. L'ensemble de ces combats, dans et hors de la ville, se sont étendus sur un peu plus de six mois et ont coûté la vie à environ 750 000 combattants1 et à 250 000 civils parmi six nations, ce qui en fait une des batailles les plus meurtrières de l'histoire.

Avec la bataille de Moscou, en décembre 1941, et la bataille de Koursk, en juillet 1943, elle constitue l'une des grandes défaites de l'armée allemande et est considérée comme un tournant stratégique majeur de la Seconde Guerre mondiale. Elle reste dans les mémoires pour l'âpreté des combats urbains, n'épargnant ni civils ni militaires, ainsi que pour son impact psychologique et symbolique.


La capitulation de l’armée de von Paulus à Stalingrad, le 2 février 1943, marqua, pour l’opinion publique mondiale, un tournant militaire décisif,mais qui ne fut pas le premier.

Cette victoire trouve son origine dans les préparatifs de l’URSS à la guerre allemande jugée inévitable : le dernier attaché militaire français en URSS, Palasse les estima à leur juste valeur.
Contre son ministère (de la Guerre), acharné à faire barrage aux alliances franco-soviétique et tripartite (Moscou, Paris, Londres) qui eussent contraint le Reich à une guerre sur deux fronts, cet observateur de l’économie de guerre soviétique, de l’armée rouge et de l’état d’esprit de la population affirma dès 1938 que l’URSS, dotée d’« une confiance inébranlable dans sa force défensive », infligerait une sévère défaite à tout agresseur. Les revers japonais dans les affrontements à la frontière URSS-Chine-Corée en 1938-1939 (où Joukov se fit déjà remarquer) confirmèrent Palasse dans son avis : ils expliquent que Tokyo ait prudemment signé à Moscou le 13 avril 1941 le « pacte de neutralité » qui épargna à l’URSS la guerre sur deux fronts.


Après l’attaque allemande du 22 juin 1941, le premier tournant militaire de la guerre fut la mort immédiate du Blitzkrieg.
Le général Paul Doyen, délégué de Vichy à la commission d’armistice, l’annonça ainsi à Pétain le 16 juillet 1941 : « Si le IIIème Reich remporte en Russie des succès stratégiques certains, le tour pris par les opérations ne répond pas néanmoins à l’idée que s’étaient faite ses dirigeants.

Ceux-ci n’avaient pas prévu une résistance aussi farouche du soldat russe, un fanatisme aussi passionné de la population, une guérilla aussi épuisante sur les arrières, des pertes aussi sérieuses, un vide aussi complet devant l’envahisseur, des difficultés aussi considérables de ravitaillement et de communications.

Sans souci de sa nourriture de demain, le Russe incendie au lance-flamme ses récoltes, fait sauter ses villages, détruit son matériel roulant, sabote ses exploitations ».

Ce général vichyste jugea la guerre allemande si gravement compromise qu’il prôna ce jour-là transition de la France du tuteur allemand (jugé encore nécessaire) au tuteur américain, puisque, écrivit-il, « quoi qu’il arrive, le monde devra, dans les prochaines décades, se soumettre à la volonté des États-Unis.

» Le Vatican, meilleure agence de renseignement du monde, s’alarma début septembre 1941 des difficultés « des Allemands » et d’une issue « telle que Staline serait appelé à organiser la paix de concert avec Churchill et Roosevelt ».


Le second tournant militaire de la guerre fut l’arrêt de la Wehrmacht devant Moscou, en novembre-décembre 1941, qui consacra la capacité politique et militaire de l’URSS, symbolisée par Staline et Joukov.

Le Reich mena contre l’URSS une guerre d’extermination inexpiable jusqu’à sa retraite générale à l’Est, mais l’armée rouge se montra capable de faire échouer les offensives de la Wehrmacht,
en particulier celle de l’été 1942 qui prétendait gagner le pétrole (caucasien).
Les historiens militaires sérieux, anglo-américains notamment, jamais traduits et donc ignorés en France, travaillent plus que jamais aujourd’hui sur ce qui a conduit à la victoire soviétique, au terme de l’affrontement commencé en juillet 1942, entre « deux armées de plus d’un million d’hommes ». Contre la Wehrmacht, l’Armée rouge gagna cette « bataille acharnée », suivie au jour le jour par les peuples de l’Europe occupée et du monde, qui « dépassa en violence toutes celles de la Première Guerre mondiale, pour chaque maison, chaque château d’eau, chaque cave, chaque morceau de ruine ».

Cette victoire qui, a écrit l’historien britannique John Erickson

« mit l’URSS sur la voie de la puissance mondiale »,
comme celle « de Poltava en 1709 [contre la Suède] avait transformé la Russie en puissance européenne ».


La statistique générale des morts de la Deuxième Guerre mondiale donne de 26 à 28 millions de morts soviétiques (les chiffres ne cessent d’être réévalués) sur environ 50, dont plus de la moitié de civils

Les plus vieux d’entre nous savent, même quand ils ne sont pas historiens, que Stalingrad a donné aux peuples l’espoir de sortir de la barbarie hitlérienne.

À compter de cette victoire,

« L’espoir changea de camp, le combat changea d’âme. »





A voir absolument

Réalisateur:
Costelle, Daniel
Producteur:
Guillaud, Jean Louis ; Turenne, Henri de
Participant:
Simonov, Constantin Mikhailovitch ; Kielmansegg, Johan Adolf von ; Joukov, Gueorgui Konstantinovitch ; Ludnikov, Ivan ; Choumilov, Mikhaïl


Le meilleur documentaire sur Stalingrad (et j’en ai lu et vu beaucoup)
Avec les témoignages des russes et soldats allemands qui ont survécu a l’apocalypse

1 million de mort 750 000 combattants1 et à 250 000 civils

1 ….. https://www.youtube.com/watch?v=DSJWTvA7sxc
2 ..…https://www.youtube.com/watch?v=DO7cx50fIng
3….....https://www.youtube.com/watch?v=22dz8odZh5Y 9mm 45 la haine
4…… https://www.youtube.com/watch?v=KFJgCz4W84c 8mm 10 ,(16 mm 50 )
5….…https://www.youtube.com/watch?v=lQ9Mb6rL2Xs




EXTRAORDINAIRE…..POIGNANT… TERRIBLE

STALINGRAD MASSENGRAD, C’EST A DIRE FOSSE COMMUNE (16 mm 50)

1 million de mort


Image
http://forum.spirit-modelcar.com/viewtopic.php?f=121&t=2737.

 

 

 

 

Relations internationales : Poutine impose de nouvelles règles du jeu

Sergueï Lavrov : « Toutes ces années, nos partenaires occidentaux nous ont menti »


Echos de Russie pour compenser la désinfo - 7 mythes sur la Russie de Poutine

 


Que reste-t-il des Droits de l’homme en Ukraine ?

.

 

On vous ment aussi sur l' Iran.

Ce pays ne menace personne,

mais les USA, l'Occident, oui :

 

 

 


Iran_versus_USA_attaques_d_autres_pays-99b0d.jpg

 

 

On tente de faire oublier aux Portugais

leur glorieuse Révolution des Oeillets !

 

 

 

portugal-pas-revol-oeillets.jpg

 

.

Alerte !

Nos manuels scolaires

vont être défigurés !

 

DeGaulle-imperialisme-US.jpg

 

L'Histoire revisitée par le Nouvel Ordre Mondial

par eva R-sistons (Chantal Dupille)

   

    Le Nouvel Ordre Mondial americano-sioniste avance sans bruit, mais très vite. Dans tous les domaines. Et pour gagner du terrain, il doit convaincre dès le plus jeune âge. Ainsi, les enfants du futur devront apprendre à lire, à compter, à se demander s'ils sont nés garçon ou fille, et connaître du passé de la France ce qui ne les conduira surtout pas à réfléchir et à se révolter.


    On sait que le cinéma surtout hollywoodien modèle les esprits, mais on sait moins que les manuels scolaires doivent conditionner. Et comme le Nouvel Ordre Mondial n'aime pas les pages glorieuses de la France exaltant la grandeur du pays, ses traditions, ou ses révolutions, l'Histoire sera non plus chronologique, mais thématique. Adieu donc Jeanne d'Arc libérant la France des Anglais, ou De Gaulle prêchant pour une France souveraine, indépendante, pro Russe, pro Chinoise, pro Arabe, méfiante envers les Américains, les Anglais, les Juifs "dominateurs et fiers". Il ne faut surtout pas que nos chérubins soient subjugués par la Révolution Française, la Commune, Jaurès, De Gaulle, etc. A la place, on leur vantera les bienfaits de l'Europe de la paix, de l'union des peuples, de l'ouverture des frontières, des Marchés procurant emploi, croissance, prospérité et autres balivernes. Et bien sûr, on leur apprendra que le moment le plus important de l'histoire de l'humanité, est la Shoah. Bref, au lieu de découvrir l'Histoire de leur pays, les enfants auront une tête dûment conditionnée pour accepter la Pensée Unique relayée à la télévision, dans la Presse, au cinéma, ou via le futur Télé-Enseignement.


   Cette histoire-là, on va l'accepter ? Non, on fera des histoires, on réclamera le retour à un apprentissage sérieux, honnête, chronologique.


   Savoir ce qui se trame, c'est déjà dire non !


   Eva R-sistons (Chantal Dupille)

 

 

 

Repost 0
Published by eva R-sistons - dans Alerte - danger !
commenter cet article
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 03:04

 

 

http://fr.sott.net/article/13446-Le-prochain-traite-europeen-consacrerat-il-le-grand-marche-transatlantique

 

GMT-consequences.jpg

 

 

 

TAFTA, TTIP, PTCI… Ce qui se trame derrière ces sigles et dans les négociations secrètes entre l’Union européenne et les États-Unis, c’est la liquidation progressive du pouvoir des États et des citoyens face aux multinationales. Il est urgent de n’en rien ignorer.

 

Comment ça s’appelle ?

APT (Accord de partenariat transatlantique), TTIP (Transatlantic Trade and Investment Partnership), PTCI (Partenariat transatlantique sur le commerce et l’Investissement) TAFTA (Trans Atlantic Free Trade Agreement) tout à la fois. Le diable se loge dans les acronymes et la confusion sert les promoteurs de l’opération.

Certains opposants réfutent la notion de partenariat et préconisent l’appellation Grand marché transatlantique (GMT), qui a le mérite d’être explicite.

Qu’est-ce que c’est ?

Un traité de libre-échange actuellement en négociation (depuis juillet 2013) entre l’Union européenne et les États-Unis, qui vise en principe à abaisser les droits douaniers, mais cherche surtout à unifier un grand marché transatlantique (voir ci-dessus). C’est le dernier épisode en date d’un processus d’intégration mis à l’agenda depuis l’éclatement du bloc de l’Est, ayant pour objectif l’harmonisation des législations, des réglementations et des normes – avec des arrière-pensées géopolitiques, comme le souci de contrecarrer l’expansion économique de la Chine.

Est-ce qu’on nous cache tout ?

Presque tout. C’est en secret qu’en juin 2013, Le Conseil de l’UE (chefs d’État et de gouvernement) a confié un mandat de négociation à la Commission européenne. Et c’est aussi sans aucun contrôle possible de la part des parlementaires européens, ni aucune consultation des citoyens. Sans grande mobilisation médiatique non plus, le débat est donc largement escamoté, ce qui arrange grandement les promoteurs du GMT.

 

Reçu du M' PEP

C’est grave ?

Oui, très grave.

D’accord, mais plus précisément ?

En résumé, le GMT aboutirait à un dramatique abandon de souveraineté de la part des États, au profit d’un pouvoir accru des entreprises multinationales. Le gigantesque marché unique attendu d’un futur traité serait aussi défini comme une instance supranationale dont les règles auront vocation à s’aligner (par le bas) en faveur d’un maximum de libéralisation et de dérégulation, et à se substituer aux législations et aux instances nationales, privant celles-ci de leur pouvoir de décision et les populations de tout moyen de contrôle démocratique.

L’abaissement des droits de douane est-il un prétexte ?

Pour une large part, dans la mesure où ils sont d’ores et déjà très réduits entre les deux zones (2% en moyenne)… sauf pour certains secteurs comme l’agriculture, dans lesquels les États-Unis ont tout intérêt à voir s’effacer les absurdes réticences européennes à l’encontre de la viande aux hormones, des poulets désinfectés au chlore, des OGM ou des pesticides. Dans ce domaine, l’abandon des législations de l’UE, protectrices pour les consommateurs, conduirait à la généralisation du modèle intensif d’agriculture et d’élevage, avec des conséquences sanitaires et environnementale incalculables.

D’ailleurs, s’agit-il seulement de droits de douane ?

Non, bien sûr : les "obstacles" à la "liberté" du commerce désignent aussi les barrières réglementaires (ou "barrières non-tarifaires"). Justement, le mandat de la Commission se donne pour objectif « d’éliminer les obstacles inutiles au commerce et à l’investissement y compris les obstacles non tarifaires existants ». L’harmonisation attendue pourra ainsi affecter, au-delà des biens marchands, le secteur des services et par extension les législations du travail jugées trop protectrices, mais aussi s’étendre au champ de la propriété intellectuelle, de la protection des données personnelles et à des domaines comme l’éducation et les autres services publics. Seule la culture, après intervention du gouvernement français, est exclue du périmètre – et encore partiellement, puisque cette exclusion ne concerne que l’audiovisuel, et temporairement puisqu’il s’agit d’une simple suspension.

L’objectif global est-il donc d’inféoder les États et les citoyens aux intérêts privés du commerce international ?

Bingo. En plaçant les traités internationaux au-dessus des législations nationales, le commerce international se livre à une vaste opération de destruction de la souveraineté juridique des États, qui permet déjà aux grandes entreprises d’attaquer ces derniers. C’est ainsi que la société américaine Lone Pine Resources réclame 250 millions de dollars d’indemnité au gouvernement canadien, dont le moratoire sur la fracturation hydraulique pour l’exploitation des gaz de schiste contreviendrait à la liberté d’entreprendre garantie par l’ALENA (accord de libre-échange entre la Canada, les États-Unis et le Mexique). Les exemples de ce genre abondent, comme celui de cette société suédoise qui demande près de 4 milliards d’euros à l’Allemagne pour avoir décidé de sortir du nucléaire (voir aussi la vidéo ci-dessous). Les litiges de ce genre se règlent devant des tribunaux arbitraux indépendants des justices nationales, et le mandat de la Commission européenne vise à établir un mécanisme arbitral "investisseur-État" qui se substituerait aux juridictions démocratiques.

Heureusement, le Parti socialiste au pouvoir ne peut cautionner un tel processus de dumping social, fiscal et environnemental, conduisant à aggraver les délocalisations, le démantèlement de la protection sociale et des services publics, l’abandon de la souveraineté démocratique des peuples au profit des intérêts privés, n’est-ce pas ?

Ah ah ah. Au nom de la lutte contre le protectionnisme et des dogmes libéraux en vigueur, l’ancienne ministre du Commerce extérieur Nicole Bricq s’est faite l’ardente défenseure des négociations, et le PS ne craint pas de se ranger aux côtés de l’UMP dans ce combat. François Hollande a même déclaré à Barack Obama que rien ne s’opposait à « aller vite » dans ce dossier.

Le combat est-il perdu d’avance ?

Bien sûr que non. Le texte final devra être adopté, à l’horizon 2016, par le Parlement européen et le Conseil de l’UE, avant d’être ratifié dans chaque pays. Il faut se souvenir de la mise en échec de l’AMI (Accord multilatéral sur l’investissement) à la fin des années 90, et de l’Accord commercial anti-contrefaçon (ACTA) à la fin de la décennie suivante. Un vaste front d’organisations et de partis s’oppose au projet, notamment au travers du collectif Stop TAFTAplusieurs collectivités se sont déclarées "zones hors Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement". La prise de conscience s’étend et laisse une chance de ne pas abandonner le dossier aux lobbies. Ah, et puis des élections européennes ont bientôt lieu, donnant une occasion de se mobiliser, aussi bien au cours de la campagne qu’au moment du vote.

P.S.

Vidéo de Corporate Europe Observatory (CEO).

Cliquez sur l’icône en bas à droite pour afficher les sous-titres français.

http://youtu.be/spBdTcaY3_Q

 

 

(Reçu du M'PEP)

 

 

 

Dracula contre les peuples Le titre de ce livre peut apparaître violent et exagéré. Il dit pourtant la nature exacte du projet de grand marché transatlantique pour lequel œuvrent, dans l’opacité la plus totale, dirigeants nord-américains et européens.

Patrick Le Hyaric révèle ici l’historique et [...]

 

Lire la suite

 

 

.

Tout ce qu'on ne vous a pas dit

sur l'UE et l'euro :

 

François ASSELINEAU - L'Ame de la France - Entretien ..

 

 

 



 

pouvoir.jpg

Repost 0
Published by eva R-sistons - dans Alerte - danger !
commenter cet article
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 03:01

 

 

*

100 sites pour consommer sans posséder

100 sites pour consommer sans posséder

Alimentation, autopartage, troc… voici une liste d’initiatives françaises de consommation collaborative.

 

(Publiée une première fois en Juin 2011 et actualisée trente fois depuis)


Voici une première tentative (à ma connaissance) de création d’une liste d’initiatives françaises (ou ayant des activités en France) pouvant se rapporter à la Consommation Collaborative. Même si cette liste vise une certaine exhaustivité, elle est évidemment incomplète et des précisions mériteraient d’être apportées pour mettre en lumière les différences entre les services. Le parti pris a été d’inclure des initiatives se situant aux limites de la consommation collaborative mais qui méritaient d’être mises en avant pour l’innovation sociale qu’elles représentent. N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de ce parti pris d’ailleurs.

Cette liste a été établie de manière collaborative avec le collectif OuiShare

 

Alimentation

Achat groupé direct au producteur
Don / Vente de produits issus de son jardin
Colunching
Cours de cuisine collaboratifs

Votre propre menu à la carte d’un restaurant

Recevez / Allez manger chez des locaux

Petits plats fait maison
Rencontres et partage culinaire
Jardinage

Location/Revente/Don/Echange/Troc/Envoi de biens matériels

Location d’objets entre particuliers

Location d’espace de stockage

Location de machines à laver entre voisins

Location d’outils

Echange/Troc d’objets
Echange définitif de maisons
Troc dynamique
Vide-Dressing
Troc de fringues

Recycler vos propres vêtements

Prêt d’objets

Livres
Don d’objets
Envoyer ses lettres et colis entre particuliers

Transport

Location de voitures entre particuliers
Autopartage
Covoiturage

Location de Camping Car

Location de bateaux
Covoiturage de colis
Transport adapté, partagé et insertion
Parking chez l’habitant
Partage d’informations sur le stationnement

Communauté d’écomobilité

Location de voitures et utilitaires à 1 euro

Voyages

Location de logement chez l’habitant
Couchsurfing
Vivre des expériences de tourisme avec des locaux
Organisation de voyage collaboratif
Partage d’expériences de voyage
Echange de Maisons

 

Echange d’appartements entre étudiants

Accessoires et cadeaux

Tous types d’artisanat
Location de sacs à main et accessoires de mode
Location de lunettes

Location d’équipement pour enfants

Location de jouets
Location d’équipement

Finance collaborative

Financement collaboratif de projets (Crowdfunding)
Prêt entre particuliers

Echange / Troc de services

Se rendre service à proximité

Garde d’animaux entre particuliers

Communautés

Echange / Troc de Compétences
Echange de biens et de services entre entreprises

Education Collaborative

Suivez les cours d’un expert : « l’université 2.0″

Suivez les cours d’un mentor par vidéo-bulle

Habitat

Colocation

Contruction d’habitat participatif
Voisinage

Achat de maison à plusieurs

Coworking et Partage de Bureaux

Partage de bureaux

Espaces de coworking

Recyclage

Partage de gestes et idées écologiques

Plateforme BtoB

Réseau social

http://www.wikibusterz.com/100-sites-pour-consommer-sans-posseder/

Repost 0
Published by eva R-sistons - dans Conseils - tuyaux
commenter cet article
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 02:55

 

israel-a-tous-les-droits.jpg

 

 

 

Repost 0
Published by eva R-sistons - dans La vérité sur...
commenter cet article
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 04:53

 

La France modelée par le CRIF conduit à la France franquiste de Valls


La dictature qui rôde

Par Eva R-sistons


 

.
Sur le C dans l'Air du 3 avril 2014, une réplique m'a interpellée. Dans cette émission de faux débats (car les invités sont interchangeables, tous européistes, libéraux, atlantistes, etc), un intervenant évoque la réforme des territoires. Le 7 avril 2013, par référendum l'Alsace a dit non à la fusion des collectivités territoriales, elle a refusé que les conseils généraux et le conseil régional ne fassent qu'un : "Il faudra alors faire la réforme de façon institutionnelle... Manuel Valls sera tout indiqué pour cela".

.

Il faudra donc accepter, de gré ou de force, ce que le Nouvel Ordre Mondial exige. Nicolas Sarkozy le dit clairement: "Le NWO, on y viendra qu'on le veuille ou non". Et ce qu'il veut, c'est la réforme des territoires. Toujours dans le même sens, d'ailleurs, celui de la concentration, des mégapoles, de la rentabilité à tous prix, des économies, des collectivités "puissantes"... et tant pis pour nos villages, nos petits paysans, nos paysages, nos territoires, nos départements - et au risque du chômage et de la désertification. Concentration, gigantisme, puissance... encore et toujours !

.

Mais les Français sont réticents. L'Alsace a montré l'exemple : Elle n'a pas voulu de la réforme des territoires ! Une réforme, d'ailleurs, qui mènera directement non seulement à la mort de nos territoires, et plus largement de la Nation, mais à la mise en place d'une Europe des Régions, dans laquelle les plus nantis seront dorlotés, et eux seuls.

.

On se souvient que Nicolas Sarkozy, appuyé sur un Parlement de godillots, a imposé le Traité Européen dont les citoyens ne voulaient pas. Demain, la réforme des territoires qui bouleversera absolument tout, sera également imposée. De gré, ou de force. Comme le Grand Marché Transatlantique qui nous enchaînera. C'est ce qui s'appelle la dictature !

.

Un référendum est par excellence l'instrument de la démocratie. Il est donc craint par les Dirigeants, puisque la volonté populaire peut faire obstacle aux décisions choisies. Comment faire ? Ne plus jamais recourir aux référendums, d'abord. Ensuite, imposer les réformes. Et lorsque l'intervenant de C dans l'Air dit qu'il "faudra agir de façon institutionnelle", cela veut dire par décrets, tout simplement. Ou avec les godillots du Parlement. Ou encore subtilement, comme pour le Gender déjà à l'école, via par exemple circulaires ou amendements. Bref, le peuple, on s'en fout. D'ailleurs, les meRdias plaident pour le Parti Unique (dictatorial, donc), ou un pouvoir de technocrates aux ordres, comme en Italie, non élu. Le 4e Reich, nous y sommes déjà...

.

Et pour imposer ce dont nous ne voulons pas, comme par voie institutionnelle la réforme des territoires, il faudra quelqu'un de sans scrupules, n'ayant aucun souci des intérêts des Français de par ses origines étrangères et son appétit du pouvoir, et surtout autoritaire, si autoritaire qu'il s'apparente plus à un autocrate, à un despote, à un dictateur, à un Fuhrer... qu'à un démocrate. Suivez mon regard... Et les Bilderberg créèrent Manuel Valls, le futur Franco Français !

.

Les nazis n'ont pu réaliser leurs projets, mais en s'enfuyant Outre-Atlantique, en Argentine par exemple, ils ont essaimé... et poursuivi en Europe leur rêve totalitaire. Une Europe déjà si fasciste, qu'elle soutient naturellement les putschistes de Kiev, en partie nazis. La boucle est bouclée...

.

Non, pas tout à fait. Il manquait en France un personnage pour tout imposer de gré ou de force à un peuple rebelle, c'est Valls qui fut choisi. Le Nouvel Ordre Mondial terrifiant passera par lui...

.

Pour le malheur des Français, de la démocratie, et des générations futures.

.

La dictature se met en place...

.

Eva R-sistons

.

 

Valls-fuhrer-copie-1.jpg

 


Les derniers articles sur un blog que j'aime relayer,

car on fait tout pour l'occulter:

Ce que les médias ne nous disent pas... tiens donc !

.

UE nazie fond bleu

 

Nouveau gouvernement :

Plus ça change et plus c’est la même chose

http://www.upr.fr/actualite/france/nouveau-gouvernement-ca-change-cest-meme-chose

 

marionettes-hollande

 

 

.

 

valls-bilan-negatif.jpg
.

CANTONA

.

Repost 0
Published by eva R-sistons - dans La vérité sur...
commenter cet article
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 04:51
Repost 0
Published by eva R-sistons - dans La vérité sur...
commenter cet article

Présentation

  • : Jeunes-Actualité
  • Jeunes-Actualité
  • : La politique pour les jeunes - Dehors, l'Info officielle ! Bonjour l'Info non alignée, pour savoir ce qui se passe réellement, sans fard, sans mensonge ! Pas comme à la télé... Eva, journaliste, était chargée d'alimenter la rubrique jeunes d'un grand quotidien français..
  • Contact

Profil

  • eva R-sistons
  • Photo, eva à 30 ans. 
Journaliste, Ecrivain, Blogueuse

evaresis@yahoo.fr
  • Photo, eva à 30 ans. Journaliste, Ecrivain, Blogueuse evaresis@yahoo.fr

Texte Libre

Recherche

Archives